On dit que je ne suis pas sage

« Je mesure 1 mètre 62, je suis possessive et généreuse, quelquefois difficile à vivre, en ayant conscience, essayant de respecter l’indépendance des autres, parce que je tiens tellement à la mienne, avide de tout, très curieuse et gourmande, cyclothymique, avec des hauts et des bas et je vis dans le monde. »
Jeanne Moreau (extrait Radioscopie. 09 Septembre 1970)

Sur scène, une comédienne vient parler au spectateur, elle voudrait faire un spectacle et chanter, elle ne sait pas encore comment, elle vient partager ses envies, ses doutes, les allers retours entre son désir et sa peur de se lancer dans quelque chose de nouveau. Un pianiste est là, il écoute, questionne, bouscule, et accompagne le personnage vers ce qui petit à petit va devenir le spectacle : le parcours d’une femme passionnée, indépendante, et libre.

Un spectacle qui parlera d’elle, de l’enfant qu’on était, de la mémoire qui parfois flanche, du tourbillon de la vie, du vrai scandale qu’est la mort et du doux présent qui nous enlace.

« Je creuse, si je ne trouve rien, j’aurais au moins traversé la terre »

Un spectacle conçu à partir des chansons et des entretiens radiophoniques de Jeanne Moreau.

Conception et jeu: Corinne Méric, Au piano : Pascal Hild
Mise en jeu : Christine Brotons,  Lumière, Image : Erick Priano
Scénographie : Stéphanie Mathieu, Son : Eric Dutrievoz

Costumes : Anne Dumont. 
Avec la Collaboration de Simon Grangeat et Jeanne-Marie Levy

Création du 15 au 25 janvier 2019, Théâtre des Marronniers, Lyon (69)
le 17 mai 2019, Théâtre de l’Iris, Villeurbanne (69) 

Voir la vidéo